top of page

POIDS ET FERTILITÉ

Dernière mise à jour : 9 juin 2022

Qu’il soit trop élevé ou trop faible, le poids a des effets sur la fertilité.

Ainsi, un surpoids (IMC > 25) ou une insuffisance pondérale (IMC < 18,5) peuvent rendent difficile la grossesse.


Pourquoi un surpoids (IMC > 25) peut-il entraîner des problèmes de fertilité ?

Chez les femmes en surpoids ou en obésité, les cellules graisseuses produisent des œstrogènes. Ce surplus d’œstrogène peut interférer avec l'ovulation, provoquer des cycles menstruels très irréguliers et rendre l'implantation de l’embryon difficile.


Qu’en est-il d’un IMC trop faible (IMC <18,5) ?

Les femmes ayant un poids trop faible ont souvent un niveau de progestérone très bas et un niveau de cortisol (hormone du stress) trop élevé. Ce déséquilibre peut empêcher à la fois l'ovulation et l'implantation. En effet, lorsque le poids est trop faible, notre corps met entre parenthèse les fonctions de reproduction (ovaires, cycles menstruels …) pour préserver les organes vitaux (cœur, foie, reins…).

Une vie saine permet de booster la fertilité

Une alimentation riche en nutriments, variée et équilibrée ainsi qu’une activité physique modérée permettent, dans la plupart des cas d'améliorer la fertilité.

Si vous souffrez de problèmes de poids, soyez rassurée, une grossesse est possible. Il suffit d'être accompagnée par un bon micro-nutritionniste ou une diététicienne qui sauront vous donner les meilleurs conseils fertilité.

Parlez-en également avec notre équipe médicale afin que nous puissions vous accompagner au mieux durant votre parcours PMA.





66 vues0 commentaire

Comments


bottom of page